Municipales 2020 : Pierre-Yves Bournazel ou le jeune sénior au service de la jeunesse

Officiellement candidat aux municipales de Paris en 2020 et sans étiquette, Pierre-Yves Bournazel souhaite mettre au sein de son programme la jeunesse parisienne. Dans le monde politique depuis quatorze ans, il s’inscrit dans une stratégie de « candidat des jeunes». 

20H, rue du Faubourg Montmartre, une trentaine de jeunes se réunit autour de verres de vin mais aussi de Pierre-Yves Bournazel. Député du 18e arrondissement depuis plus d’un an et demi, l’élu salue tous ses militants et soutiens dans une ambiance détendue. Il prend la parole pendant une quinzaine de minutes en axant son programme sur le « rayonnement de la nouvelle génération parisienne ». 

« Il est le candidat qui est tourné vers l’avenir, qui pense Paris sur 30 ans »

Autour d’étudiants et jeunes actifs entre 18 et 30 ans, Pierre-Yves Bournazel s’exprime sur son envie de voir la nouvelle génération se mobiliser pour Paris: « ce soir, je perçois des jeunes qui sont mobilisés, venant d’horizons politiques différents, de la société civile du monde associative et qui aiment profondément leur ville. La nouvelle génération veut reprendre Paris en main. » Marguerite*, 22 ans, en licence de droit, soutient le jeune politique de 41 ans pour sa vision future de Paris et son envie d’impliquer la jeunesse: « Il est le candidat qui est tourné vers l’avenir, qui pense Paris sur 30 ans et pas sur 3 ans. On a besoin d’une ville moderne, écologique et numérique car la nouvelle génération est prête à vivre sans voiture, en vélo car elle sait qu’elle n’a plus le choix et que la santé de la planète passe au premier plan. » Militante politique depuis plusieurs années, elle voit en Pierre-Yves Bournazel un « véritable maire »: « ce que j’aime chez Mr Bournazel c’est que c’est un véritable candidat aux municipales. Pour moi un maire a pour rôle de s’occuper des espaces publics, écoles maternelles ou encore des transports. Tout son programme est axé sur cela. Nous voulons une ville propre avec des services. » Thibault, 29 ans, travaille avec le député parisien depuis plusieurs mois sur son programme et en particulier sur l’écologie: « Je le soutiens car il m’a fait aimé Paris. Je crois en sa vision pour la ville: ouverte où il fait bon vivre avec des transversalités et des pouvoirs au niveau des maires d’arrondissement. » 

Représenter la jeunesse parisienne 

Sa carrière professionnelle débute en 2005 lorsqu’il rejoint la mairie du 17e arrondissement. Membre de l’UMP et des LR, il participe à la création d’Agir, la droite constructive fin 2017, présidé par Franck Riester, l’actuel Ministre de la Culture. Rodé dans le monde politique, il fait face à des hommes et femmes politiques plus chevronnés comme Anne Hidalgo ou Rachida Dati. Pour se différencier, le natif de la Corrèze se base sur son expérience mais aussi sur son image de représentant des jeunes : « J’ai une légitimité en tant qu’élu de Paris depuis 11 ans dans une position constructive. J’ai acquis une connaissance de la vie quotidienne des citoyens dans un arrondissement qui est le reflet de la diversité parisienne, sociale et générationnelle. » Pierre-Yves Bournazel dit vouloir créer un vote d’intérêt de Paris plutôt que de parti: « des citoyens de gauche et de droite ont voté pour moi lors des législatives et cet ADN du rassemblement au-delà des clivages est important pour gouverner Paris. » Durant sa prise de parole, il résume son programme autour de trois mots: écologie, numérique et culture. Sur le domaine environnemental, il rappelle son vote contre l’interdiction du glyphosate à l’Assemblée nationale il y a quelques semaines et veut une déconcentration et des brigades spécialisées au niveau de la propreté des rues. Au milieu du cercle de jeunes parisiens, il martèle que « l’écologie doit être un sujet de citoyens et non de partis politiques. » Sur la modernité et le numérique, le conseiller de Paris souhaite s’appuyer sur les start-up, jeunes ou encore commerces pour créer une ville encore plus dynamique où « il fait bon vivre. » Il propose l’ouverture des magasins, des lieux cultures plus tard le soir, d’élargir les horaires du métro ou encore de développer le télétravail. 

Paris, « une capitale de tolérance et d’ouverture » 

En désaccord avec Anne Hidalgo, maire de Paris, il reproche sa gouvernance verticale: « Elle est souvent privée de partenaires car elle en conflit avec l’Etat, la région par exemple. Cela engendre un manque de résultats: espaces publics saturés, désorganisation des travaux, inégalités des enfants devant la qualité alimentaire dans les cantines ou encore difficultés d’accès aux logements. » Déchu aux municipales de 2014, il voit Paris comme un « chantier à ciel ouvert »: « Je pense qu’il faut un changement profond de gouvernance, d’état d’esprit pour amener des solutions aux problèmes des citoyens. Le prochain maire devra être à 100% pour la ville en étant libre et indépendant d’esprit, pour construire le projet et mettre en place des solutions opérationnelles. » Placé en 6e position dans un dernier sondage de Ifop-Fiducial pour le JDD et Sud Radio, Pierre-Yves Bournazel se montre plutôt serein: « Je viens juste de me déclarer candidat sans étiquette et sans grand parti. Je fais mieux que le Rassemblement National et je suis quasiment à égalité avec la France insoumise. Cela signifie que ce que nous portons trouve un écho. Nous avons le temps de construire cette confiance avec les citoyens pendant un an. » Ancien soutien d’Alain Juppé durant la primaire de la droite et du centre en 2016, Thibault espère solliciter les jeunes à soutenir son candidat et déclare que « les citoyens doivent être mobilisés pour Paris mais surtout la jeunesse. »

*: le prénom a été changé

photo: Instagram de Pierre-Yves Bournazel

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s