Instagram ou la censure du plaisir féminin

En juin dernier, Instagram a mis fin à sa politique de censure des seins, des vagins et tétons. Néanmoins, depuis quelques jours, plusieurs comptes abordant la sexualité et le plaisir ont été bloqués voire supprimés par le réseau social au 1 milliard d’utilisateurs.  « J’aurai préféré me faire baiser autrement » tels sont les premiers mots tranchés…